Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Méditerranée au XIIème siècle (seconde)

Publié le par Franck Marre

L'Institut du monde Arabe de Paris présente : L'ÂGE D'OR DES SCIENCES ARABES


Découvrez la Méditerranée au XIIème siècle grâce au site Al Qantara

Appel à la croisade du pape Urbain II en 1095 lors du concile de Clermont.

Revivez cet évènement qui déclancha 2 siècles d'affrontements et d'échanges avec le monde arabo-musulman en Terre sainte grâce au site de la Bibliothèque Nationale de France qui met en ligne un dossier consacré à la Méditerranée au XIIème siècle. (cliquer sur l'image)

patience...

1095 : le pape Urbain II préside le concile de Clermont

Pour aller directement aux pages qui concernent la leçon (et plus) cliquer

« En novembre de la même année, le pape Urbain II rassembla tous les évêques de France et d’Espagne, et tint un grand concile à Clermont […]

Le pape […] fit ensuite une longue lamentation très éloquente sur la désolation de l’Eglise d’Orient. Il décrivit les dommages et les oppressions féroces infligés par les Sarrasins aux chrétiens. Il pleura ouvertement pendant le discours décrivant Jérusalem et tous les Lieux saints où avaient vécu le Christ et ses disciples foulés aux pieds, et il poussa ses auditeurs à pleurer avec lui par affection, pitié et compassion pour leurs frères. Avec éloquence et persuasion, il fit un discours long et convaincant devant l’assemblée. Il poussa les nobles d’Occident, leurs sujets et leurs chevaliers à tenir fermement la paix entre eux, à porter le signe de la croix rédemptrice [sur] l’épaule droite et à exercer la valeur de leur milice contre les païens.

Les Turcs et les Perses, les Arabes […] avaient envahi Antioche, Nicée et même Jérusalem célèbre par le tombeau du Christ, et d’autres villes des chrétiens. Déjà, ils déployaient des forces immenses dans le royaume des Grecs, et tenaient sûrement la Palestine et la Syrie qu’ils avaient conquises. […] Après que le pape ait fait entendre cette plainte éloquente aux oreilles des chrétiens, avec l’aide de la grâce de Dieu, l’amour du pèlerinage saisit d’innombrables hommes et les persuada de vendre leurs biens et de laisser ce qu’ils avaient pour l’amour du Christ. […]

Le pape avisé envoya à la guerre contre les ennemis de Dieu tous ceux qui pouvaient convenablement porter les armes. Il donna l’absolution de leurs péchés par l’autorité de Dieu à tous les pénitents qui à cette heure avaient porté la croix de Dieu.

Pendant que ce pape magnifique prêchait au concile et exhortait les fils de Jérusalem à délivrer virilement leur sainte mère, un homme d’un grand nom, Adhémar, évêque du Puy, se leva, lui demanda l’autorisation d’aller à Jérusalem. […] En plus le pape promulgua l’ordre que tous lui obéissent, et le constitua vicaire apostolique dans l’expédition de Dieu. »

Ordéric Vital (1075-1141), Histoire ecclésiastique.

 


Orderic Vital
(1075 - 1141) est un moine anglo-normand connu comme l'un des plus importants historiens de son temps. Sa principale œuvre est l’Historia ecclesiastica qui retrace notamment l'histoire du duché de Normandie et du Royaume d'Angleterre au XIe et XIIe siècle.


1 - Présentez le document.


Ce texte est un extrait du livre Histoire ecclésiastique rédigé entre 1114 et 1141. Dans cet extrait l'auteur fait le récit du concile tenu à Clermont (France) en 1095 par le pape Urbain II devant les évêques de France et d'Espagne mais aussi un certains nombres de seigneurs laics comme le comte de Toulouse Raimond IV de Saint Gilles. L'auteur, Orderic Vital est un moine anglais contemporain de l'évènement qu'il raconte. Il avait 20 ans au moment du concile et a pu être témoin de cet appel du pape. C'est à cette occasion qu'Urbain II demanda aux chrétiens (essentiellement aux chevaliers) de partir libérer les lieux saints de Jérusalem, ville dominée par les musulmans. Cet appel est lancé alors que la Chrétienté est divisée, depuis le Schisme de 1054, entre Eglise catholique latine en Occident et Eglise othodoxe grecque dans l'empire byzantin et dans les anciennes possessions byzantines du Proche-orient. L'Occident est morcellé en royaumes eux-mêmes divisés en seigneuries dans le cadre de la société féodale. Un contexte de violence entre les seigneurs domine ces états. L'Eglise essaye d'imposer son autorité aux laics par l'intermédiaire des mouvements de "Paix et de Trêve de Dieu" durant le XIème siècle.


2 - En quoi les Sarrasins sont une menace dont le pape s’inquiète et se lamente ? Comment sont-ils présentés ?

Les Sarrasins, c'est à dire les musulmans, sont une menace pour les chrétiens d'orient, ceux qui vivent sous la domination arabo-musulmane au Proche-orient. Mais ils menacent aussi l'empire byzantin, le "royaume des grecs" qu'évoque l'auteur. L'avancée des Turcs Seldjoukides à l'est réduit de plus en plus l'étendue de l'empire byzantin et menace Constatinople qui ne tombe qu'en 1453.
Le pape craind également que les musulmans n'empechent les chrétiens d'occident de se rendre sur les Lieux saints comme le tombeau du Christ (église du Saint Sépulcre) en sécurité.

Les musulmans sont présentés comme des "paiens", c'est à dire des incroyants. Ils sont aussi appelés "ennemis de Dieu", cela permet au pape de justifier une "guerre sainte"


3 - A qui s’adresse le pape dans cet appel et que leur demande-t-il ? Que promet le pape à ceux qui suivront ses recommandations ?

La pape s'adresse aux évêques présents lors du concile afin qu'ils relaient son appel dans leurs diocèses mais il s'adresse surtout à la chevalerie d'Occident connue pour son indocilité et sa propension à s'attaquer aux biens de l'Eglise.
Il leur demande d'aller combattre les musulmans en Terre sainte, de les chasser de Jérusalem et de libérer le tombeau du Christ afin d'en faciliter l'accès à tous les Chrétiens. Participer à la croisade c'est prendre part un "pélerinage" armé dont les participants sont appelés croisés car ils cousent une croix sur leur habit.
En échange, il leur promet le pardon de tous leurs péchés ainsi que l'accession au paradis au cas où ils trouveraient la mort durant la croisade.

 


4 – Quelles peuvent-être les autres raisons qui poussent le pape à lancer cette croisade ? 
A l'échelle du bassin méditerranéen, part cet appel, le pape cherche peut être à se présenter comme le défenseur des chrétiens, de tous les chrétiens y compris des Orthodoxes. En effet, l'empire byzantin demanda de l'aide aux occidentaux pour se défendre contre les Turcs.
A l'échelle de l'Occident chrétien, il cherche à montrer sa capacité à rassembler et à imposer l'autorité de l'Eglise sur une chevalerie et des rois violents et batailleurs en leur assignant un objectif commun, un objectif religieux. Ainsi, il cherche à discipliner les laics, à les christianiser.
Il cherche à ramener la paix dans les royaumes d'occident en envoyant les seigneurs se battre "ailleurs".

 


1204 : Prise de Constantinople par les croiusés de la 4ème croisade

http://www.turquievision.com/turkeyinformation-fr/images/history_byzantine8.jpg

Le 12 avril 1204, les troupes de la IVe croisade s'emparent de Constantinople, richissime capitale de l'Empire byzantin.

La ville est mise à sac par les chevaliers. 2.000 Grecs sont massacrés. Le scandale est immense dans toute la chrétienté et de ce jour fatal date la véritable rupture entre la chrétienté orthodoxe d'Orient et la chrétienté catholique d'Occident...

 lire la suite sur le site Hérodote.net
article Wikipedia sur la 4eme croisade

 

Commenter cet article

Reda 2nd 2 24/01/2010 14:22


Enfet Chretiens & Musulmans se batte pour conquerir des terre sainte
c'est sa ?


Franck Marre 24/01/2010 15:08


Oui Reda, les Chrétiens considèrent Jerusalem et la terre où vecu Jésus comme une Terre sainte qu'ils cherchent à conquérir pour permettre aux chrétiens de venir librement en pélerinage mais il y a
d'autres raisons.
De leur côté, les musulmans considèrent également que Jérusalem est une ville sainte car elle abrite la mosquée Al-Aqsa d'où Mahomet aurait entamé le voyage nocturne vers le 7eme ciel comme
l'indique le Coran (Sourate 17, verset 1). C'est le 3eme lieu saint de l'Islam. Donc, chrétiens et musulmans se battaient pour conquérir un lieu qui était saint pour eux mais aussi les Juifs
(vestiges du temple de Salomon).

Ai-je répondu à ta question ?


2nd 4 20/01/2010 21:01


En espérant qu'il y aura ça demain ! ;)


Franck Marre 20/01/2010 21:15


Suspens... :)


Grauby Coralie 20/01/2010 20:29


Monsieur, je comprends pas les chrétiens se battent contre les turcs et les musulmans ?


Franck Marre 20/01/2010 21:14


Oui Coralie, les Chrétiens se battent en Terre sainte contre les musulmans. Les Turcs sont aussi des musulmans.
Les musulmans peuvent être des turcs, des arabes, des syriens, des egyptiens...