Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Images de "Mai 68"

Publié le par Franck Marre

Plongez-vous dans l'ambiance de Mai 1968 grâce aux images disponibles sur le site de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel)

Quelques affiches qui jalonnèrent les évènements de Mai 68...
 

 

Commenter cet article

... 13/04/2008 10:48

"Les réalités froides, cinglantes viennent souvent à bout des frêles et folles espérances adolescentes"... oui mais les réalités ne sont pas quelque chose de fixé à jamais... le monde change et se transforme, et ce serait dommage de se laisser abattre parce qu'on ne perçoit pas dans l'immédiat les effets de nos actions... tout ce qu'on peut faire a une répercussion, même si elle n'est que minime... le monde ne s'est pas fait en un seul jour, il faut donc faire preuve aussi bien de conviction que de patience...
"peut conduire au désenchantement"... certes, mais essayer de réaliser ses rêves ne veut pas forcément dire s'attendre à des miracles... et même en cas d'"échec", il faut se dire qu'on aura au moins fait l'effort d'essayer... et ainsi il n'y a pas de regrets à avoir...
Ce serait tellement dommage de préférer se résigner par peur du désenchantement...
"Une société qui ne rêve plus est-elle est une société en danger ?"... Une société qui ne rêve plus n'agit plus... elle est en danger puisqu'elle accepte passivement son conditionnement et ne contrôle plus son évolution...

clément 506 12/04/2008 12:59

Néanmoins tous ces rêveurs et ces naïfs ont surement fait avancer les choses, ce qui est sur c'est qu'ils les ont fait changer.

Franck Marre 12/04/2008 13:11


Oui Clément, les réveurs font parfois changer les choses et il faut croire en ses rêves.


... 11/04/2008 21:40

Un rêve correspond à une réalité potentielle... à quoi serviraient les rêves si on ne tentait pas d'en faire une réalité? Un rêve sans espoir, ce n'est plus un rêve.

Franck Marre 12/04/2008 11:00


Les réalités froides, cinglantes viennent souvent à bout des frêles et folles espérances adolescentes. Poursuivre ses rêves sans jamais les rattraper peut conduire au
désenchantement. 
Une société qui ne rêve plus est-elle est une société en danger ?


clément 506 11/04/2008 15:14

A votre avis il y avait beaucoup de naîfs en 68 ?

Franck Marre 11/04/2008 16:57


;-)
Il devait y en avoir beaucoup, des idéalistes aussi et des suiveurs tout autant. Les grands mouvements populaires ne sont jamais le fait de ceux qui ne rêvent pas...